Toxique Or Not Toxique ?

Lorsque l'on s'est trop longtemps enfermé dans le rôle de sauveur, on a attiré à soi toute une foule de "prédateurs énergétiques" qui n'ont fait qu'exploiter inconsciemment l'une de nos failles. Ce n'est de la "faute" de personne, ce n'est qu'un juste équilibre naturel des choses.

 Mais lorsque que l'on prend conscience de cet état de fait et que l'on cherche à faire du vide autour de soi afin de mettre fin à cette prédation épuisante et de se retrouver, il devient très difficile de faire la part des choses entre les véritables prédateurs et les "vrais amis", ou de ne pas retomber dans ce type de relation. C'est une phase très difficile qui requiert une vigilance de tous les instants, tellement certains schémas sont profondément ancrés en nous. Nous finissons par ne même plus savoir nous-même pourquoi nous continuons à entretenir telle ou telle relation. Entre culpabilité, volonté omnipotente typique du sauveur de vouloir faire "le bien" autour de lui et de voler au secours des "plus faibles", l'entretien de vieilles "amitiés" ou toute autre justification bancale qui nous maintient dans ce rôle "douteux" de personne bien intentionnée, il est bien difficile d'y voir clair. Il est alors nécessaire d'être très attentif et honnête avec soi-même pour s'écouter réellement et savoir quelle corde résonne en nous. Est-ce toujours ce besoin inconscient d'être en lien avec les autres, de chercher à apporter quelque-chose à l'autre, de chercher à être rassuré, apprécié, aimé, considéré, appelé au secours ? Il est bon de se poser la question à chaque fois que l'envie nous prend de nous tourner vers l'autre, mais aussi à chaque fois que l'autre (re)vient vers nous. Avons-nous réellement envie de voir cet autre ? Est-ce le cœur qui parle ? ou est-ce la peur de la solitude, de la différence ou d'une forme d'"associatibilité" ? N'est-ce pas aussi une forme de besoin que l'on nourri ainsi, d'espoir secret, d'amour, de désir ? Un autre moyen de se renier soi-même en jouant un rôle et en nous maltraitant ? Ecoutez-vous et vous saurez. Faite vous confiance et vous sortirez de ces relations "toxiques" desquelles nous ne sommes pas victimes, mais bien acteurs lorsque nous n'en sommes pas nous-même les initiateurs ! Cette étape de "nettoyage" est indispensable pour changer notre propre réalité et pouvoir continuer à grandir sur de nouvelles bases devenues plus saines. Il n'est pas là question de jugement de l'autre, mais d'amour de soi... l'amalgame est souvent vite-fait, mais la nuance est essentielle !!! Aimez-vous d'abord !! Pour "Aimez l'autre comme vous-même", il est nécessaire et indispensable de commencer par s'aimer soi !

 

PS: Tout cela n'engage que moi et je ne prétends détenir aucune Vérité Absolue (dont je doute qu'elle existe) et je ne cherche pas non plus à convaincre quiconque. 

  

 

Règles de partage ou republication sur un autre blog :

Si vous souhaitez republier cet article, voici les règles à suivre :

- Indiquer en début d’article clairement « Par Emmanuel Peltier »

- Ne modifier ni texte ni images.

 

- Indiquer à nouveau la source de manière claire en bas de l’article comme suit : « Cet article a été écrit par Emmanuel Peltier, dont voici la source originale : (avec le lien complet de l’article).

Écrire commentaire

Commentaires : 0