Cesser de se fuir…

Poème

Cesser de se fuir…

 

Longtemps j’ai cru, pour être aimé,

Que de ma personne, je devais payer.

J’avais compris de mon enfance,

Que l’amour venait en récompense.

 

Sois gentil, fais-moi ça,

Et de l’amour, tu recevras,

Fais du bruit, affirme-toi,

Et c’est la punition qui tombera.

 

C’est bien clair, j’ai bien compris,

Obéir c’est être gentil,

S’oublier ça marche aussi,

La sécurité semble à ce prix…

 

Je grandis et m’adapte,

Pour qu’à survivre, je me sente apte.

Et comme d’amour j’ai grand besoin,

Des autres que moi je prends grand soin.

 

Mais un beau jour sans prévenir,

Mon stock d’amour s’est vu tarir.

Que vais-je faire ? Quelle solution ?

Pour être aimé sans conditions ??

 

Je me sens seul, la mort me guette,

Personne ne m’aime, c’est la disette.

Plus bas je tombe désespéré,

Tel un junkie, pour être aimé.

 

Seul je m’abaisse, toujours plus bas,

Pour quelques doses, par-ci par-là,

Je sens pourtant, au fond de moi,

Que cette méthode ne marche pas...

 

Je souffre, je pleure, je n’en peux plus,

Que faut-il faire, le manque me tue.

Au fond du gouffre, à trop souffrir,

Mon cœur me souffle « Cesse de te fuir ».

 

            Emmanuel Peltier