Sans titre

Le Design Humain et les Enfants - Relations et Emotions (2)

 

6 SEPTEMBRE 2018 PAR STEPHANIE ORION 

Dans le Système du Design Humain, le centre émotionnel, le centre du plexus solaire, ou emo, comme je l’abrège souvent, est la source du plaisir et de la douleur, c’est le fondement de toutes les expériences émotionnelles, de notre esprit émotionnel, de notre sensibilité, de notre capacité, en tant qu’individus, à rencontrer l’autre de manière émotionnelle et à travers cela, de pouvoir renforcer le pouvoir de l'unicité de chacun. 

 

C’est aussi là que se trouve l’origine de notre volonté de faire de nouvelles expériences pour acquérir plus de sagesse. C'est le centre de la connectivité et des relations. Ici nous trouvons la sensualité et la chaleur. La sexualité, en revanche, réside dans le caractère sacré du centre sacral.

Les émotions constituent une part importante de notre monde et de notre force de vie. Les définitions émotionnelles sont les portes et les canaux qui établissent une connexion avec le centre émotionnel. Toute définition peut être consciente (noire) ou inconsciente et donc enracinée dans votre corps (rouge) dans votre schéma corporel. 59-6, 41-30, 39-55, 19-49, 12-22,  35-36, 37-40. Environ la moitié de la population mondiale a une définition émotionnelle dans leur Schéma corporel, ce qui signifie que leur processus de prise de décision les oblige à prendre du temps pour avoir une perception claire. Leur allié le plus important dans la vie est le temps. Quand ils s'accordent de l'espace et permettent au temps de réaliser sa magie, leurs émotions suivent leur cours et apportent conscience et profondeur. Les émotions sont collantes et peuvent impacter tout le système nerveux et semer le chaos dans le tube digestif lorsque leur flux naturel est inhibé.

 

Tous les êtres émotionnels, en se référant à ceux qui ont le centre émotionnel défini et qui portent donc une qualité émotionnelle consistante dans leur fréquence, ont besoin de temps et d'espace pour permettre à leur corps émotionnel de circuler librement. Prendre le temps est tout ce qu'il faut pour que la vague émotionnelle continue à bouger et conduise éventuellement à la clarté. Elle va s'arrêter ou se figer lorsqu'une décision mentale ou spontanée est forcée. Autoriser le flux, c'est se raccrocher à rien et chevaucher la vague comme si elle était une émotion singulière n’est qu’une partie du tableau plus vaste. La clarté est un calme profond dans le corps et l'esprit est tranquille, il n'y a plus de hauts et de bas ni d'aller-retours, c'est simplement clair. (Pour ceux qui sont plus profondément impliqués dans la connaissance, sachez que même sans définition émotionnelle, les circuits collectifs d'abstraction comportent toujours une saveur émotionnelle basée sur l'expérience et que cela peut aussi prendre du temps pour clarifier dans quelles expériences il est bon d'entrer et ensuite, il faut du temps pour réfléchir et donner un sens à cela.) Dans un système émotionnel sain, il n’y a pas de remue-ménage ni de drame en lien avec l'e-motion, c'est simplement un mouvement, un mouvement constant comme les vagues de l'océan qui vont et viennent avec la marée. Les personnes émotives qui agissent à partir de la clarté ancrent la réalité de manière profonde et belle. L'esprit a raison. La mélancolie ne conduit pas à la dépression mais incite plutôt à prendre le temps de danser avec la muse et à être créatif ou impliqué dans tout ce qui est agréable. C’est la vague émotionnelle qui détermine si nous sommes disposés à interagir avec les autres ou non et si ce n'est pas le cas, il est simplement temps d'être seul.

La définition émotionnelle n’a rien à voir avec le statut de reine ou de roi du drame. C’est quelque chose que peuvent afficher à la fois des personnes définies émotionnellement et les personnes non-définies émotionnellement, et il s’agit d’une distorsion du champ émotionnel. Une personne claire émotionnellement ne sera ouverte que pour nouer des relations avec d’autres dans les phases claires de sa vague. Ces personnes peuvent également communiquer leur besoin de parler de leur processus émotionnel tout en étant au milieu de celui-ci. Cela implique qu'ils sont conscients qu'un processus est en cours et qu'ils ne déversent pas aveuglément un contenu émotionnel sur l'autre. Le respect de la vague émotionnelle apporte stabilité et facilité à toute relation. La toxicité émotionnelle ne se dégage que par la méconnaissance de la mécanique émotionnelle. Des hauts et des bas excessivement dramatiques sont soit un manque de clarté pour la personne émotionnelle, soit une amplification de la vague émotionnelle de la part d'une personne ayant un centre émotionnel ouvert.

 

La clarté émotionnelle comme la base de la relation avec les autres.

 

La connectivité émotionnelle crée la base de la plupart de nos relations humaines. Lorsqu'il n'y a pas de connexion émotionnel sous une forme ou une autre, la relation n'est généralement pas intéressante pour la plupart d'entre nous. Il peut exister des relations sans définition émotionnelle ni lien affectif, mais elles sont très différentes de ce que nous appelons relations interpersonnelles. Les définitions émotionnelles sont variées car les différentes ondes émotionnelles ont des qualités spécifiques et créent donc différentes manières d'établir des relations. Toutes les dynamiques relationnelles sont uniques dans la mesure où aucune définition émotionnelle n'est complètement identique. Il peut y avoir des similitudes dans l’expression et pourtant le type, le reste du circuit, la motivation et tous les autres aspects du schéma corporel influencent les caractéristiques émotionnelles d'une personne.

 

Ra a dit que pour l'instant, il n'y a pas de conscience émotionnelle et qu'il n'y en aura pas avant 2027. Et la plupart du temps, ce que l’on peut voir dans le monde, c’est beaucoup d’ignorance au niveau émotionnel. Cette inconscience conduit à des interactions malsaines, tous les « traumatismes et drames » (comme le Dr Dain Heer et Gary Douglas les nomment), à la toxicité émotionnelle, à de nombreux problèmes digestifs et à la guerre. Dans ma propre expérience en tant qu'être émotif avec les personnes émotionnelles que j'ai rencontrées et qui vivent leur véritable nature, il existe une qualité fondamentale, une paix et une conscience, une conscience profonde et belle à tellement de niveaux dans laquelle la plupart des gens ne peuvent ou ne veulent jamais s'engager. Il y a une sensibilité et une délicatesse de sentiments que je n'ai pas rencontrées chez des personnes sans définition émotionnelle ni chez les personnes inconscientes ayant une définition émotionnelle.

Le canal de l'intimité. Into-me-see (Intimacy en anglais, littéralement "Voir-en-moi").

La connexion entre le centre sacral, le siège de notre force de vie générative, et le centre émotionnel est la base de toute intimité, la connexion entre la force de vie et l'ensemble du champ émotionnel. Ici, nous apprenons ce qu'est l'intimité. Apprendre à se connaître en fusionnant avec l'autre et en permettant à l'union et à la solitude de naître quand ça semble être le bon moment, pas quand on pense que cela doit se produire. Au sein de cette connexion, dans le canal 59-6, nous trouvons la fécondité de créer quelque chose de nouveau en se réunissant et donc l’expression de la sexualité en tant que processus de création. Nous trouvons ici l'ouverture pour pénétrer les frontières de l'autre afin d'établir un contact ou non. Pour rappel, l'intimité implique beaucoup plus que la simple intimité sexuelle. Ce peut être un terrain fertile pour faire des bébés ou créer des projets ensemble ou tout simplement pour mieux se connaître en se rencontrant. Et toutes ces choses prennent du temps et de l’espace pour évoluer.

Dans le canal de l'intimité réside également la confrontation et le conflit. Pour devenir plus conscient de soi, nous avons besoin de l'interaction avec l'autre. Chacun de nous ne peut grandir que lorsque nous « confrontons ce qui est ». La confrontation dans ce contexte n'implique pas de disputes, de guerre et de dramaturgie, cela signifie simplement être présent à ce qui est. C’est vrai pour les personnes qui ont une définition émotionnelle et celles avec un centre du plexus solaire ouvert. Les personnes qui ont leur centre émotionnel ouvert évitent la confrontation et la vérité dans l'expression de leur non-soi. Le fait de revenir à leur autorité intérieure leur permet de rencontrer le champ émotionnel sans craindre d'être submergé ou dépassé par lui et cela leur permet de confronter la vérité de manière saine. Leur autorité interne leur permet de ne pas s'accrocher aux pics émotionels, de ne pas lutter contre les dépressions ou fuir les liens intimes de leur vie, et donc de perdre l'accès à une véritable intimité et à une conscience introspective.

 

Respirez !

Surtout pour une personne émotionnellement définie, respirer est essentiel. La respiration joue un rôle majeur dans le mouvement des émotions et de la vie. A partir du moment où nous respirons au lieu d'essayer de changer ce qui se passe dans notre corps, nous pouvons sentir ce qui est vraiment là. La respiration permet à tout ce qui est bloqué de revenir dans le flux de la vie. Les parties gelées, qui étaient stagnantes, commencent à circuler à nouveau et les traumatismes, oppressions et  blocages peuvent être libérés.

 

Beaucoup, beaucoup de gens émotionnels par manque de modèles positifs et de renforcement ne savent pas comment faire face à leur propre vague émotionnelle ou comment faire face à tout ce qu'ils rencontrent à chaque instant. Au lieu de cela, ils ont le sentiment qu'on va les blâmer quand ils se sentent déprimés ou indisponibles. Ce qui se produit, c’est qu’ils traitent des informations qu’ils reçoivent de leur processus émotionnel, de leur vague spécifique, et qu’ils ont besoin d’espace et de temps pour les digérer. Trop souvent, les gens se blâment ou accusent l’autre pour quelque chose qui n’est qu’un phénomène naturel comme les marées de l’océan… c’est donc ici, dans l’arène des émotions, que le jeu du blâme et de la culpabilité a pris naissance.

 

Pas de blâme, pas de honte, pas de culpabilité, c'est juste un mécanisme !

Il n'y a pas de faute, pas de blâme. Tout le monde est différent et les personnes émotives font l'expérience de ce qu'elles vivent parce que la vague émotionnelle leur fournit des informations distinctes et nécessaires pour leur propre voyage. Les blâmer pour ce processus mécanique inhibe le flux des émotions. Une autre personne peut déclencher une onde émotionnelle et toute construction mentale peut déclencher une réaction chimique dans notre cerveau et une interaction chimique entre notre cerveau, le système nerveux et le plexus solaire.

 

J'ai remarqué que les personnes émotionnelles qui vivent leur vraie nature sont en fait assez stables, stables et ancrées, il y a peu d'énergie émotionnelle qui se dissipe, on a l'impression que leur océan circule à l'intérieur et qu'elles dégagent une profondeur de paix et de centrage . Et quand leur vague est très haute ou très profonde, elles prennent les mesures qui leur sont nécessaires pour permettre à l'émotion de se poursuivre. Soit elles bougent leur corps pour transformer la charge émotionnelle, soit elles parlent à une personne de confiance ouverte au partage de leur processus, soit elles passent tout simplement du temps seules ou dans la nature. Elles font ce qui est nécessaire pour revenir à un état d ’« équanimité émotionnelle » comme l'appelle Leela Swann-Herbert.

 

Circuit Individuel, mélancolie, créativité.

On trouve aussi la fréquence émotionnelle sous-jacente à tous le circuit individuel que nous appelons la mélancolie en Design Humain. Parfois, lorsqu'une personne avec une définition individuelle (qui a un ou plusieurs canaux du circuit individuel colorés) peut éprouver un sentiment de déprime, un manque d'ouverture sociale ou même une mauvaise humeur, c'est un signe pour elle qu'elle a besoin d'une pause de l'activité sociale et qu'elle a besoin d’espace et de temps pour être seule, pour être en présence d'elle-même, afin que son énergie créatrice puisse circuler librement et être exprimée de la manière qui lui convient le mieux. Ecouter de la musique, jouer de la musique, regarder des films romantiques ou des films motivationnels, pleurer, faire des activités artistiques ne sont que quelques possibilités. C'est le moment pour elle de danser avec la muse. Permettre à notre individualité de s’exprimer sans ingérence est essentiel et contribue à un esprit sain au sein de l’humanité tout entière.

 

Émotions et relations.

Nous sommes nombreux à souhaiter des relations plus profondes et plus conscientes. Nous sommes ouverts à marcher à nouveau main dans la main. Les personnes définies émotionnellement et indéfinies peuvent créer cela ensemble, arrêter la guerre, soutenir et respecter les différences et les cadeaux des uns des autres au lieu de se blâmer mutuellement là où il n'y a personne à blâmer et juste un simple mécanisme à l'œuvre.

Les personnes émotionnelles ont besoin de temps et d'espace. La spontanéité est un tueur pour elles. Il est très utile que les personnes non définies émotionnellement sachent que les personnes définies sont beaucoup plus lentes qu'elles car, chaque fois qu'elles respirent, un flux d'informations constant est traité. Elles sont là pour être profondes. Les personnes ouvertes émotionnellement peuvent percevoir les mouvements émotionnels du monde qui les entoure et rester conscientes du fait qu’elles sont réceptives au champ émotionnel et lui permettre de circuler sous forme d’informations sur l’entourage ou la personne avec laquelle elles se trouvent au lieu de s’identifier à lui, en s’accrochant à certaines choses et en rejetant d’autres de ses composantes. Dans mon expérience personnelle, j’ai rencontré beaucoup de gens au centre émotionnel ouvert qui essayaient non seulement de s'accrocher au point le plus élevé de la vague, mais également au lien émotionnel qui sous-tendait chaque relation, même si la personne au centre émotionnel défini n'avait pas de clarté émotionnelle au départ. Cela les pousse à agir sur ces émotions qui n'étaient pas les leurs dès le départ. Et on ne parle pas du manque de clarté dans la relation qui survient lorsque des personnes définies sur le plan émotionnel se précipitent sur quelque choses lorsqu'elles sont au sommet de leur vague. Entrer dans n'importe quel type de relation sans clarté émotionnelle entraîne des problèmes dans notre dynamique relationnelle. Et de ce point de vue là, il faut être deux pour jouer à ce jeu là. La plupart des personnes qui ont le centre émotionnel ouvert qui peuvent décider spontanément ce qui leur convient le mieux ont soit une définition, soit un profil qui leur donne également le pouvoir de prendre du temps avant de nouer des relations intimes. Et ce qui est drôle, c’est que cela arrive quand cela arrive, à partir du moment où vous devez y réfléchir, c'est que vous êtes probablement plus engagé dans un des modèles de conditionnement que dans la vie. Les relations naissent sans effort quand elles sont correctes. Cela me fait toujours rire parce qu'être soi-même rend la vie et les relations plus faciles, ce qui ne signifie pas qu'il n'y aura pas de défis ou de confrontations en chemin.

 

Les personnes au centre émotionnel ouvert peuvent être extrêmement utiles pour que la personne au centre émotionnel défini y voit plus clair dans son propre processus. Une personne au centre émotionnel ouvert et consciente ne s'identifie pas avec la vague émotionnelle de l'autre et lui donne un espace pour se sentir dans un espace partagé. C’est une belle expérience pour la personne émotionnelle, c’est la totale acceptation d’être ce qu’elle est et de permettre à l’émotion de la traverser tout en profitant de la vitalité que cela procure.

 

« Les chansons tristes sont belles aussi. » John Martin

La dynamique émotionnelle équivaut à la dynamique relationnelle.

Mon image préférée est que chaque personne définie émotionnellement a son propre lac. S'il y a une décision à prendre ou quelque chose dont ils ont besoin pour clarifier une situation, c'est comme si un caillou, une pierre ou une gigantesque chaîne de  montagnes se jetait dans le lac.  Cela  crée  des ondulations.  Plus  l'objet projeté est gros, plus les vagues et les

ondulations qu'il crée sont fortes et le lac a alors besoin de temps pour que les ondulations et les vagues se calment. Lorsque la clarté est présente, il n'y a plus de nervosité ni d'excitation dans le corps. C'est clair si c'est un oui ou un non. Teresa Blanding, une magnifique enseignante en Design Humain ayant elle-même une définition émotionnelle dit toujours : peut-être égale non ! Cela s’est révélé vrai pour moi, car « peut-être » implique qu’il n’y a pas encore de clarté et l'absence de clarté signifie « non ».

 

« Peut-être » équivaut à « non » pour la personne émotionnelle !

Il est bon de connaître la dynamique émotionnelle selon laquelle ce qui monte doit redescendre, et inversement, ce qui descend doit remonter. La situation peut être clair et pourtant il y a ce mouvement émotionnel constant dans toute relation. Nous évoluons constamment. Par conséquent, lorsque vous entrez dans une relation, vous entrez toujours dans une expérience avec une autre personne qui peut renforcer votre conscience et votre croissance ou non. Les relations nous permettent de rencontrer qui nous sommes vraiment, ce que cela fait d’être dans ce corps particulier et unique et comment on fait l'expérience de la vie à travers les capacités de perception spécifiques de ce corps.

 

Les personnes émotionnelles sont en relation avec le mouvement de la vague en elles, elles sont comme une vague dans l'océan du champ émotionnel du monde et une personne au centre émotionel ouvert, en faisant confiance à son autorité intérieure, peut se joindre à la vague de quelqu'un pourvu que cela soit correct pour elle et descendre quand cela ne l'est plus et qu'elle a besoin d'espace pour ne plus ressentir l'intensité du champ émotionnel de quelqu'un d'autre qui, sinon, pourrait lui donner l'impression qu'elle est en train de se noyer ou de s'étouffer.

 

Enseigner à nos enfants comment cohabiter avec leur propre vague et permettre au processus interne de se dérouler sur la durée, à monter ou de descendre de la vague tout en étant conscients qu’ils ne prennent que la vague émotionnelle des autres et que ce n’est pas à eux de la traiter permettra de calmer la volatilité émotionnelle et le chaos dans nos relations et dans le monde en général et à la stabilité et à la clarté de prendre leur place. Nous recevrons plus de douceur et de grâce dans nos relations lorsque nous cesserons de les construire sur le jeu du blâme et du drame ou de nous traumatiser mutuellement à nouveau. La prise de conscience des mécanismes émotionnels élimine beaucoup de confusion et d’enchevêtrements qui autrement se produiraient probablement un jour ou l'autre. Être conscient en tant qu'être émotionnel et honorer votre vague ou être conscient lorsque vous avez un centre émotionnel ouvert et savoir que vous êtes émotionnellement réceptif et honorer le fait que les émotions sont quelque chose que vous percevez, souvent de manière intensifiée, et que vous n'avez rien à en faire permettra à chaque chose de retrouver sa place. Les émotions nous permettent d’établir des relations et de nous connecter, elles nous entraînent de plus en plus profondément dans le processus expérientiel humain et elles nous permettent d'établir des liens doux et conscients fondés sur la communion.

 

Êtes-vous prêt pour la communion avec toutes les personnes de votre vie, y compris vos enfants ?

Écrire commentaire

Commentaires: 0