La confiance en soi

Lorsque l'on est irrité, vexé, fâché par l'opinion, l'avis, le jugement des autres, c'est que l'on manque de confiance en ses propres avis et opinions. Que l'on manque de conviction face à ses propres idées et ressentis. On prend les propos de l'autre comme une vague qui submerge les fragiles barrières que nous avons réussi à construire petit à petit autour de nos idées, longuement, brique après brique.

 

L'avis de l'autre est comme une vague monstrueuse, qui emporte tout sur son passage, et nous submerge.

 

Lorsque l'on a foi en soi, en ses croyances et convictions, l'avis de l'autre peut être entendu, sans douleur, sans vive réaction. Telle une pichenette que l'on ferait sur un mur, ou une vague qui viendrait mourir sur la plage. Nous l'entendons, provoquant le mouvement de l'eau sur un coquillage posé dans le sable, mais cela ne nous affecte pas. Cela ne nous atteint pas, ne nous fragilise pas dans notre amour propre, n'altère en rien notre intégrité, n'érode en rien notre confiance en nous. 

 

Rester calme et zen face à ce que l'on RESSENT comme des attaques, mais qui n'en sont pas. Ce ne sont que des avis, des idées, échangées, dans un but de discuter, de confronter les points de vue, mais en aucun cas de faire du MAL. Trop souvent, celui qui n'a pas confiance en lui ressent cela comme une agression. Ce n'est pas le cas. A nous de le comprendre et d'apprendre à surmonter ces petits riens, qui, de par leur répétitions, finissent pas nous anéantir, ou du moins, nous empêchent de nous reconstruire et de nous renforcer !

 

Les conséquences perverses de ce mode de fonctionnement sont multiples. Car d'une part, elles nous fragilisent en nous retirant le peu de confiance en nous que nous avions réussi à acquérir. D'autre part, elle tend à nous isoler des autres, car, de peur de se sentir "agressé", nous évitons de nous retrouver confrontés à ces situations désagréables, et contre cela, seul l'isolement permet de nous épargner. Le problème est que l'isolement conduit également à la perte de confiance en soi. C'est au contact des autres, dans les rapports humains, que se consolide la confiance en soi. C'est donc un cercle vicieux duquel il est parfois difficile de sortir si l'on y prend garde. La solution est donc d'accepter de se "confronter" aux autres. Ne parle d'ailleurs-t-on pas de "rapports humains". On peut y voir une notion de "niveaux". Le but n'est bien sûr pas de voir cela comme un combat, mais comme un moyen de se jauger. Heureusement, il y a d'autres moyens d'acquérir de la confiance en soi. L'amour propre est très important. L'estime que l'on a à son propre égard. Les yeux avec lesquels on se regarde. Il faut apprendre à s'aimer, à se voir d'un œil moins critique, moins réducteur. Apprendre à s'apprécier. Apprécier les petites victoires comme les grandes. Cesser de focaliser sur les échecs, les erreurs. Ces derniers prouvent déjà que vous avez eu le courage d'essayer des choses, de confronter votre approche à la réalité. Et de lire cet article jusqu'au bout montre également que vous en avez assez de subir cela, et que l'heure est venu de rebooster votre confiance en vous, alors GO !!!